Où aller au Tibet ?

muyeeting
Vue sur le lac Namsto, Tibet

Le Tibet est un des endroits qui fascinent le plus au monde. De sa capitale Lhassa au lac Pangong Tso en passant par le Mont Kailash, cette région d’une beauté saisissante n’en finit pas de captiver le visiteur avec toutes les étonnantes découvertes qu’elle réserve.

La capitale du Tibet : Lhassa

La capitale de la région est appelée « la terre des Dieux ». Ses origines culturelles tibétaines sont omniprésentes, même si son développement en tant que ville chinoise est bien visible. À Lhassa au Tibet, votre visite vous emmènera dans l’ancien palais des Dalaï-lamas, forteresse rouge et blanche imposante, le Palais du Potala, aujourd’hui transformé en musée, jusqu’à Jokhang, temple et sanctuaire tibétain sacré.

Potala à Lhassa, Tibet

Oleksandr Dibrova

Les montagnes tibétaines

Le mont Everest partage ses frontières avec la région tibétaine et le Népal. À l’ouest de Lhassa se trouve le Mont Kailash (ou le Gang Rinpoche), qui culmine à 6638 mètres : c’est le symbole de l’union des forces mâles et femelles pour les bouddhistes tibétains, et la demeure de Shiva pour les hindouistes. Ce pèlerinage est également important pour les böns, jaïns, et la majorité des religions qui définissent cette montagne comme sacrée.

Face nord du Mont Kailash, Tibet

lihana

Les lacs tibétains

Le lac Namtso est le lac salé le plus haut du monde : il culmine à 4718 mètres au-dessus du niveau de la mer et se situe à cinq heures de route de Lhassa. Sacré, il laverait de ses pêchés tout pèlerin qui y plongerait. Le Pangong Tso se situe tout à l’ouest du pays. Ce lac se partage avec le territoire indien du Ladakh. C’est après cinq jours de voiture depuis Lhassa que vous pourrez atteindre ce lac merveilleux. Il est plus facilement accessible depuis Leh, capitale du Ladakh.

Vue sur le lac Namsto, Tibet

muyeeting

Demander votre devis pour le Tibet