La culture du Bhoutan

UlyssePixel
Moulin à prières, Trashigang, Bhoutan

Au-delà des nombreux dzongs, ces monastères-forteresses du Bhoutan que vous visiterez pendant votre voyage, la culture du pays a su garder son âme et ses traditions. Officiellement bouddhiste, le Bhoutan attache énormément d’importance à la religion et à ses célébrations qui rythment l’année.

Le Royaume du bonheur

Dans les années 1970, le gouvernement bhoutanais a pris des mesures pour intégrer le bonheur à sa constitution, appuyé par le roi de l’époque. L’objectif est de mesurer le bien-être de la population via le « Bonheur Intérieur Brut », un indicateur qui aide le gouvernement à prendre en compte la dimension du bonheur dans le développement du pays et à éviter de se focaliser uniquement sur l’aspect économique. Le « BIB » est donc un contre-pied au Produit Intérieur Brut (PIB), indicateur universel utilisé par la plupart des pays. Aujourd’hui l’idée est aussi un moyen pour le royaume d’affirmer son originalité au milieu des puissances qui l’entourent.

La royauté

Le Bhoutan est une monarchie constitutionnelle depuis 2008. Sa majesté Jigme Khesar Namgyel Wangchuck, et la reine Jetsun Pema, forment le couple royal. Le roi appartient à la dynastie Wangchuck qui règne sur le pays depuis 1907. Engagée dans l’éducation des jeunes bhoutanais et dans l’écologie, la reine tient également une place importante au Royaume du dragon. Le drapeau du Bhoutan est jaune (pour la monarchie) et orange (pour le bouddhisme), avec une représentation d’un dragon, faisant référence au nom bhoutanais du pays, Druk Yul (la « terre du dragon »).

Les traditions, la religion, l’art et l’artisanat

Comme dans les pays voisins de l’Himalaya, le Yeti est ancré dans la mythologie bhoutanaise… Restez sur vos gardes !

Religions, rites et festivités

Au cours de l’année se déroulent de nombreux festivals colorés pour célébrer des fêtes sacrées ou effectuer des rites culturels dans les dzongs. Les moines sont respectés dans tout le pays. Ils font vivre de nombreux instruments de musique traditionnels comme les flûtes ou les trompettes typiques, inspirées des instruments tibétains et indiens. La religion d’État est le bouddhisme tantrique, héritée de Drukpa Kunley, le « fou divin » venu au Bhoutan au XVIe siècle. Une minorité importante népalaise est hindouiste, évaluée à moins d’un quart de la population du Bhoutan.

Que rapporter ?

Encens, miel de l’Himalaya, bol chantant, tissus, thangkas (bannières peintes à la main) : vous aurez le choix dans la finesse de l’artisanat local pour garder un souvenir de votre voyage.

La gastronomie locale

Concernant la cuisine, la population s’efforce de servir aux visiteurs des plats peu épicés pour séduire la majorité des palais. On vous conseille de goûter l’incontournable ema datshi, mélange de fromage et de piment, et le suja, thé au beurre salé tibétain, surprenant mais délicieux.

Conseils

• Se vêtir avec des vêtements longs pour visiter des lieux sacrés
• Éviter de prendre des photos à l’intérieur des temples
• Le haut de la tête, même celui des enfants, ne doit pas être touché

Nos programmes associés :


Pour visiter le pays du Bonheur, vous pouvez consulter notre programme phare ci-dessous.
Si vous souhaitez le personnaliser pour davantage profiter de ses monastères ou faire la part belle à sa gastronomie, ou bien encore prolonger la découverte de l’Himalaya par un séjour au Népal,  contactez directement notre équipe pour construire ensemble votre itinéraire sur mesure au Bhoutan !

Faire une demande sur-mesure